Comment choisir son installateur de climatisation ?

Comment choisir son installateur de climatisation ?

L’installation d’une climatisation requiert le respect d’une norme spécifique. Afin de garantir la qualité de l’installation, la notion sur la qualification de l’installateur s’avère importante. La question est de savoir quels sont les critères à prendre en compte pour choisir un professionnel en bonne et due forme.

La norme de qualité RGE

La première recommandation lorsqu’il s’agit de choisir un installateur de climatisation est de s’adresser à un professionnel titulaire du certificat RGE. La RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement est une norme de qualité. Cette certification signifie que l’artisan est reconnu par l’Etat comme étant un spécialiste dans l’installation écologique.

A lire aussi : Étapes à suivre pour l’installation de votre climatisation

Pour un projet d’installation d’un climatiseur multi split pour les entreprises, il n’est pas toujours obligatoire de signer un devis auprès d’un professionnel. Toutefois, cette étape reste fortement conseillée.

L’accompagnement et la qualité de l’installation

Un bon installateur de climatisation est le garant du bon fonctionnement de l’équipement. Certaines connaissances techniques sont alors nécessaires. Ainsi, avant l’achat et l’installation de la climatisation, le chauffagiste RGE doit réaliser le bilan thermique du local. Cela permet de choisir l’équipement adéquat, avec une puissance et une performance adaptées à l’habitation ou au local professionnel.

A voir aussi : Comment réparer une piscine Intex ?

Il faut savoir que plus l’isolation de la maison est mauvaise, plus elle est exposée à des déperditions thermiques. Il est alors nécessaire d’investir dans un appareil puissant, donc plus cher. Dans ce cas, il peut s’avérer plus intéressant de réaliser des travaux de rénovation énergétique en amont et d’améliorer l’isolation. Cela permet de faire baisser les factures d’énergie de manière considérable. L’installateur choisi doit pouvoir conseiller son client concernant toutes les étapes à réaliser. Parmi ces domaines d’interventions figurent :

  • Le choix de l’entreprise auprès de laquelle réaliser une demande de prime CEE ;
  • Le choix du modèle de la climatisation en adéquation avec l’isolation et la superficie du logement, le budget et les besoins du client ;
  • L’installation de l’équipement ;
  • L’entretien et la maintenance.

Bon à savoir

Afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix, une comparaison entre les tarifs des professionnels est nécessaire. Pour cela, il est recommandé de comparer au moins 3 devis différents. La bonne nouvelle c’est que la demande de devis est une démarche gratuite et sans engagement.

Primes CEE : quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Il faut savoir que pour l’installation d’un système de climatisation, on n’a droit qu’à un seul type d’aide financière. On parle de la subvention accordée par l’Etat dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE). Les entreprises dans le domaine de l’énergie sont qualifiées d’obligées par l’Etat, du fait de leur activité polluante. Elles doivent alors réaliser des actons d’efficacité énergétiques, à accomplir sur une période donnée. Pour qu’une entreprise reçoive ces certificats, l’une des manières est de réaliser le financement d’une partie des travaux de rénovation énergétiques d’un particulier. Ce dernier reçoit alors des Primes énergie ou Prime CEE. L’installation d’une climatisation est d’ailleurs éligible à ce financement.

Tous les ménages peuvent prétendre aux primes CEE, sans distinction de revenus. Le montant versé varie selon plusieurs paramètres :

  • La puissance et la performance de l’appareil ;
  • La superficie de la maison ou du local ;
  • La localité géographique (à savoir que la France répertorie 3 zones thermiques) ;
  • L’entreprise qui octroie la prime.

Parmi les critères d’octroi de ces primes figure l’obligation d’installation pour un chauffagiste RGE. Par ailleurs, il est impératif de faire la demande de prime avant de signer le devis auprès d’un professionnel. Un devis signé conduira automatiquement au rejet de la demande d’aide.

Bon à savoir

La norme RGE n’est pas la seule qualification nécessaire à l’exécution d’une installation de climatiseur. En effet, un chauffagiste doit également détenir une certification QualiPac’ et une attestation de manipulation des fluides. La première est une labellisation délivrée par l’association Qualit’Enr depuis 2010. Elle atteste du savoir-faire de l’artisan dans l’installation de pompes à chaleur.