Guide complet pour partir travailler aux États-Unis

Guide complet pour partir travailler aux États-Unis

Le rêve américain attire de nombreux expatriés étrangers qui souhaitent tenter leur chance aux États-Unis. Au total, on compte plus de 150 000 Français ayant sauté le pas et fait la traversée pour partir vivre outre-Atlantique.

Les opportunités de travail aux États-Unis sont réelles pour les expatriés français, à condition d’avoir une bonne maîtrise de l’anglais. En effet, les entreprises américaines recherchent constamment des profils internationaux qualifiés.

Lire également : Changement climatique : Engagement de réduire les émissions des fermes laitières

Envie de partir travailler aux États-Unis ? Lisez attentivement notre guide aux conseils pratiques : trouver un emploi, demander un visa, normes de travail, créer son entreprise et bien plus.

Trouver un emploi aux États-Unis

Tout comme en France, vous devrez généralement créer un CV moderne et une lettre de motivation pour postuler aux offres d’emploi qui vous intéressent. Attention à respecter les normes du pays relatives aux dossiers de candidature.

A lire en complément : Comment une voiture peut être détournée via son alarme intelligente

En ce qui concerne la recherche sur le marché américain, voici quelques-unes des méthodes les plus efficaces pour trouver des annonces qui correspondent à votre profil :

  • Utiliser des sites tels que LinkedIn ou Indeed
  • Faire appel aux agences de recrutement américaines
  • Naviguer sur les réseaux sociaux
  • Participer à des salons de l’emploi internationaux
  • Consulter le réseau interne de votre entreprise
  • Envoyer une candidature spontanée

Vous pouvez également vous renseigner sur le VIE ou le stage en entreprise aux États-Unis pour espérer obtenir un CDI par la suite.

Demander un visa de travail

Tout professionnel qui souhaite s’expatrier aux États-Unis doit impérativement obtenir un visa de travail. Il est essentiel de recevoir une promesse d’embauche au préalable pour que la demande soit approuvée.

Le futur employeur doit se charger de remplir et de soumettre la demande auprès des services de l’immigration américains. Une fois qu’il reçoit l’autorisation d’embaucher le candidat étranger, celui-ci peut alors faire les démarches pour demander son visa de travail.

Il existe différents types de visas délivrés selon plusieurs critères tels que le secteur d’activité, le niveau de formation et la durée de séjour. Le visa le plus courant est le visa H1B, destiné aux professionnels diplômés de l’enseignement supérieur.

Faire un stage en entreprise

Avant de trouver un emploi fixe aux États-Unis, certains candidats préfèrent commencer par un stage en entreprise. Il leur permet d’améliorer leurs compétences et leurs connaissances de la culture du travail américaine.

Pour trouver un stage aux États-Unis, vous pouvez notamment passer par un programme d’échange proposé par votre université, vous inscrire auprès d’agences spécialisées ou rechercher votre stage vous-mêmes sur les plateformes d’offres d’emploi.

Les stagiaires ont également besoin d’un visa pour les États-Unis. La plupart d’entre eux obtiennent un visa F1 (stage à mi-temps lors des études) ou J1 (stage à temps plein en entreprise).

Créer sa propre entreprise

Envie de devenir votre propre patron ? Les États-Unis sont le berceau de l’idée selon laquelle toute personne peut réussir à construire son « empire », à condition de travailler suffisamment dur pour y arriver.

Un grand nombre d’entrepreneurs décident donc de fonder leur entreprise au pays de l’Oncle Sam. Les démarches sont nombreuses, mais voici les étapes principales à suivre :

  • Définir le type d’entreprise (SARL, C-Corporation, LLC, etc.)
  • Enregistrer l’entreprise
  • Obtenir un numéro EIN
  • Obtenir une adresse postale aux États-Unis
  • Ouvrir un compte bancaire
  • Souscrire à une assurance commerciale
  • Obtenir un numéro de sécurité sociale individuel

Il est également essentiel d’obtenir toutes les licences commerciales nécessaires pour le type d’activité que vous souhaitez mener.

Devenir digital nomade

Les États-Unis font partie des destinations préférées des nomades digitaux. Les opportunités professionnelles sont nombreuses et le pays possède une importante richesse culturelle, historique et naturelle.

les villes américaines, vous n’aurez aucun mal à trouver un espace de coworking, une connexion Internet rapide, et une grande communauté de nomades et professionnels de votre secteur.

Si vous ne prévoyez pas de passer plus de 3 mois aux États-Unis, il vous suffira d’obtenir l’autorisation électronique ESTA. Vous pourrez ainsi partir à la découverte du pays tout en travaillant sur vos projets personnels.

Normes du travail aux États-Unis

Il n’est jamais une bonne idée de prendre une décision sur un coup de tête. Avant de partir aux États-Unis, il est donc recommandé de vous renseigner sur la réglementation du travail pour éviter d’avoir de mauvaises surprises une fois sur place.

Voici quelques informations à connaître sur les normes du travail aux États-Unis :

  • Les semaines sont généralement de 40 heures
  • La loi ne prévoit pas de congés payés minimum
  • Les travailleurs reçoivent en moyenne 10 jours de congés par an
  • Le gouvernement ne prévoit pas de congés maladie minimum
  • Le salaire minimum est fixé à 15 $/heure au niveau fédéral

N’hésitez pas à faire des recherches supplémentaires sur le marché du travail aux États-Unis pour avoir toutes les cartes en main avant votre départ. Bon voyage !