Percevoir des loyers réguliers grâce à la SCPI

Percevoir des loyers réguliers grâce à la SCPI

La SCPI de rendement ou Société civile de placement en immobilier de rendement est l’une des nombreuses manières dont disposent les investisseurs pour placer leur argent dans le secteur rentable de la pierre. Ce mode de placement financier permet aux investisseurs de percevoir des loyers de façon régulière sur leurs avoirs.

Quelles sont les modalités de perceptions des loyers grâce à la SCPI ? Qui s’occupe de la distribution du loyer ? Comment est estimé le loyer perçu dans une SCPI ? Nous répondrons à toutes ces questions dans ce billet, afin de vous éclairer sur la perception régulière des loyers

A découvrir également : Constructions modernes : pourquoi choisir cette option ?

Comment fonctionne une SCPI de rendement ?

La SCPI de rendement est un véhicule de placement immobilier collectif qui présente de nombreux avantages notables, ce qui explique sa forte notoriété auprès de la population française. Pour diversifier vos revenus, un investissement dans la pierre papier est un excellent moyen pour y parvenir, car elle permet d’avoir des bénéfices de façon régulière.

En effet, lorsque vous placez votre argent dans des SCPI de rendement, vous n’avez pas à vous occuper de la gestion de vos avoirs. C’est une société de gestion, elle-même contrôlée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), qui s’occupe de prendre en charge toutes les contraintes de gestion inhérentes.

A lire en complément : Comment calculer la rentabilité d'un investissement locatif ?

Tout d’abord, la SCPI se charge de collecter les fonds auprès des potentiels investisseurs intéressés par ce mode de placement. Les investisseurs auront en retour des parts sociales au sein de la société. La SCPI assure l’achat et la gestion du patrimoine immobilier pour le compte des épargnants.

Pour constituer son patrimoine immobilier, la SCPI se tourne généralement vers les bureaux, les locaux industriels, les cliniques, les commerces ou encore des logements qu’elle met en location. Cette forme de société civile immobilière propose un investissement immobilier à long terme.

La SCPI de rendement est un placement immobilier locatif bénéfique, qui permet aux épargnants de recevoir des loyers réguliers, de façon proportionnelle à leurs parts sociales, c’est-à-dire au prorata du montant de leurs investissements.

En quoi consiste le loyer perçu grâce à la SCPI ?

Si l’idée de la perception régulière d’un loyer grâce à la SCPI est motivante, il est nécessaire de comprendre en quoi consiste le loyer perçu ainsi que les diverses variations dont il peut être l’objet. En effet, le montant du loyer dépend de plusieurs paramètres, et n’est pas toujours garanti.

des loyers réguliers grâce à la SCPI

Dans la gestion du patrimoine immobilier des épargnants, les sociétés de gestion s’occupent essentiellement de la sélection des biens, des travaux de rénovation ou d’entretien, de la mise en location, du paiement des impôts, et de nombreuses autres tâches.

Cette gestion n’est donc pas gratuite et engendre des frais dont le paiement revient aux épargnants. Les frais de gestion de SCPI sont parfois élevés, mais sont répartis entre les investisseurs et sont soustraits des revenus perçus. Ils peuvent atteindre 10 voire 15 % des loyers encaissés par la société de gestion.

Outre les frais de gestion et la rémunération des sociétés de gestion, les gains sont aussi directement liés aux montants des loyers versés par les locataires. Il n’y a donc pas de chiffres fixes à signer dès le début. Les dividendes à percevoir dépendent des montants des loyers versés par les locataires. Si ceux-ci sont élevés, les dividendes le seront. S’ils ne sont pas conséquents, les loyers ne le seront pas non plus.

En outre, la conjecture économique du marché immobilier peut aussi être déterminante sur le montant des loyers à percevoir. Si les chiffres du secteur sont en hausse et rentables, les loyers seront aussi en hausse. Autrement, si le marché de l’immobilier est en déclin, l’impact se fera ressentir sur les loyers aussi.

Parmi les facteurs qui sont susceptibles d’influer également sur les montants des loyers, il y a la rentabilité de la SCPI et sa politique de gestion. Pour connaître et mieux apprécier ces divers facteurs, il est conseillé aux épargnants de prendre connaissance du Taux d’occupation financier (TOF) de la SCPI.

La SCPI peut aussi choisir de mettre une certaine somme de côté afin de gérer les imprévus. Toutes ces données sont à prendre en considération dans la répartition et la redistribution des loyers.

Sous quels délais les loyers sont-ils perçus dans une SCPI ?

La perception de revenus n’est pas possible aussitôt que l’achat des parts sociales de la SCPI est opéré. Il faut un délai minimum avant d’avoir accès à un premier loyer. Dans le jargon de ce secteur d’activité, ce temps d’attente est nommé délai de jouissance.

Ce délai est renseigné dans la note d’information et dans le bulletin d’information semestriel ou trimestriel de la SCPI concernée. Il est donc nécessaire de prendre connaissance des différentes informations sur une SCPI avant de s’y engager.

Le délai de jouissance, période durant laquelle les épargnants ne touchent aucun loyer, peut varier entre un ou six mois selon les sociétés de gestion. En fait, cette période de non-perception loyer correspondant à celle où les gérants de la SCPI s’occupent de l’investissement des fonds récoltés. Ils prennent leurs temps pour investir la collecte dans de bonnes conditions, afin d’assurer la rentabilité de la SCPI.

Comment le loyer est-il perçu par les investisseurs ?

Les SCPI de rendement ont toujours été des investissements rentables et très avantageux, comparativement à certains autres types d’investissement immobilier. L’évaluation de leur rentabilité se fait à partir du Taux de distribution sur valeur de marché (TVDM). Cette donnée permet d’évaluer la performance, c’est-à-dire, le rendement sur la base duquel la SCPI verse les loyers à ses investisseurs.

En 2020, par exemple, le rendement moyen perçu par les investisseurs est de 4,18 %, malgré la crise pandémique de la Covid-19. En 2021, les chiffres se sont nettement améliorés et le rendement moyen des SCPI en 2021 était de 5,22 %. Les prévisions pour cette année sont également bonnes.

Les loyers à percevoir sont versés sur les comptes bancaires des investisseurs. Ces montants sont nets de toute charge, c’est-à-dire, que tous les frais sont retirés de la somme. L’associé peut alors en faire tout ce qu’il désire.

Les modalités de perception régulière des loyers grâce à ce mode d’investissement, dépendent de chaque SCPI. Certaines proposent un versement mensuel, tandis que d’autres optent pour un versement tous les trois mois. Le versement trimestriel des dividendes est celui que la majorité des SCPI adoptent. Toutefois, tous ces termes sont éclairés avant la souscription à un placement dans une SCPI.