Investir dans l’art en 2022 : comment acheter des NFT ?

Investir dans l’art en 2022 : comment acheter des NFT ?

Vous voulez investir dans l’art ? Vous avez entendu perler des NFT ? Les NFT (‘non fungible token’) font parler d’eux dans la presse et sur les réseaux sociaux depuis plusieurs mois. Dérivés du monde des cryptomonnaies, les NFT s’appuie sur un protocole blockchain. Mais les NFT, à la différence des cryptomonnaies, représentent des objets uniques et non échangeables. D’où leur utilisation privilégiée dans le monde de l’art.

Qu’est-ce qu’un jeton non fongible ?

NFT signifie ‘non fungible token’ en anglais, que l’on traduit par jeton non fongible. Le terme fongible est employé en droit de la propriété pour qualifier un objet qui est remplaçable par une chose de même nature. Un jeton non fongible est donc un jeton unique ne pouvant pas être remplacé par un autre. 
Un NFT est un type de jeton cryptographique qui représente un objet auquel est rattachée une identité numérique. L’identité numérique représente le propriétaire unique du NFT. Le jeton est une donnée numérique valorisée qui est stockée et authentifiée grâce à un protocole de blockchain, qui lui accorde sa première valeur. En clair, un NFT est un acte de propriété consigné dans un registre numérique public et décentralisé, sur le modèle des cryptomonnaies.

A lire également : Notaire à Aix-en-Provence

Quels types d’objet peut-on acheter en NFT ?

N’importe quel objet numérique peut faire l’objet d’un NFT. Mais les NFT sont particulièrement adaptés au monde de l’art, car ils assurent la traçabilité, la provenance et la propriété d’un objet. Un NFT peut donc représenter n’importe quelle œuvre artistique numérique. Posséder un NFT revient simplement à être reconnu comme l’unique propriétaire de cette œuvre, sans bénéficier d’un quelconque avantage. À la différence d’un tableau, aucune version “originale” n’existe dans le monde réel, dont pourrait profiter le propriétaire. 

Les NFT se vendent et s’achètent sur des plateformes dédiées. Il suffit de se rendre sur une de ces plateformes pour acheter des NFT. Vous pourrez échanger des œuvres artistiques, mais aussi des cartes de collection, ou des terrains virtuels dans le métaverse…

A lire également : 5 choses les plus agréables à faire à Disneyland

Quel est le risque d’investir dans un NFT ?

Le marché des NFT est un marché purement spéculatif. Les risques de pertes sont très importants. Comme pour tout œuvre d’art, le risque tient d’abord dans le fait d’acheter une œuvre qui perd de la valeur. Mais, avec les NFT, deux paramètres supplémentaires contribuent à leur risque. 

Tout d’abord, l’achat et la vente de NFT se fait avec la cryptomonnaie Ethereum. Vous êtes donc obligés d’investir dans cette cryptomonnaie pour accéder au marché des NFT. Toute chute dans le cours de l’Ethereum peut vous faire perdre de l’argent en dépréciant vos NFT.

À l’aspect purement spéculatif, s’ajoute un effet de mode et un aspect communautaire. Avec une popularité véhiculée par les réseaux sociaux, les NFT prennent ou perdent de la valeur au rythme des phénomènes de mode. Le NFT le plus cher de l’histoire a été vendue aux enchères chez Christie’s, pour 69 millions de dollars. L’œuvre représentée est un tableau numérique fait à partir du collage de 5.000 dessins et créations de l’artiste Beeple. Mais quelle sera sa valeur dans 3 ans ?