La HSBC se défend dans une querelle de 450 millions de livres sterling sur les retraites

Lors de l’assemblée annuelle du mois prochain, HSBC sera confrontée à un vote des actionnaires au sujet d’un ancien fonds de pension pour des milliers d’employés britanniques qui, selon les militants, est « injuste ».

Le différend de longue date concerne la « récupération » appliquée au versement de la pension lorsqu’un membre atteint l’âge de la retraite et perçoit également une pension d’État.

A voir aussi : LK Bennett au bord de l'effondrement

La plus grande banque britannique a déclaré qu’il en coûterait 450 millions de livres sterling pour mettre fin à cette pratique pour les membres qui n’ont pas encore pris leur retraite.

Elle demande instamment à ses actionnaires de ne pas voter en faveur de cette résolution le 12 avril.

A voir aussi : La famille Morgan vend le contrôle à un groupe de capital-risque

Le détail du vote des actionnaires figure dans l’avis de convocation à l’assemblée générale annuelle de la banque qui se tiendra à Birmingham,

Lire la suite à la source de l’article | Attribution de l’article