Responsables d’entreprises : comment aider vos salariés parents à concilier travail et famille ?

Responsables d’entreprises : comment aider vos salariés parents à concilier travail et famille ?

L’arrivée d’un nouveau-né dans une famille est un événement de joie auquel de nouveaux parents ne sont jamais assez préparés. En France, cette situation est un facteur d’absentéisme au sein des entreprises privées. Pour pallier cet état de fait, plusieurs dirigeants et hauts responsables d’entreprises adoptent des mesures incitatives positives. Si vous souhaitez apporter un coup de main avantageux à vos travailleurs parents ainsi qu’à votre structure, suivez ces conseils.

Inscrivez vos salariés parents dans une crèche interentreprises

La crèche interentreprises est un établissement privé ayant pour but d’accueillir des nouveau-nés. Les promoteurs permettent aux parents de s’occuper pleinement de leurs activités professionnelles sans craindre pour la santé, la sécurité et l’épanouissement de leurs enfants.

A lire aussi : Maîtriser son budget familial : les clés pour éviter les dettes

En France, le concept de crèche privée est adopté en raison des places de plus en plus manquantes dans les crèches classiques. En général, la procédure d’inscription dans les établissements privés est enclenchée par le responsable d’entreprise. Il consulte des sites tels que https://www.choisir-ma-creche.com/ pour le réseau de crèches disponibles. En fonction des critères tels que la proximité avec le lieu de travail du salarié, le coût, la sécurité, il l’inscrit et participe au paiement.

Qui supporte les coûts dans une crèche interentreprises ?

Vouloir inscrire un travailleur dans une crèche privée ne peut être arrêté en raison de l’aspect financier. En effet, les coûts sont répartis entre le chef d’entreprise, le parent et la Caisse d’allocations familiales. En comparaison au modèle public, la collectivité publique est remplacée par l’entreprise. Que vous soyez responsable de PME, de TPE, de start-up ou de grande entreprise, vous pouvez cofinancer aisément ce type de projet.

A lire également : Les avantages de l’écharpe de portage physiologique pour assurer le bon maintien de votre bébé

La part du montant d’inscription payable par les parents dans une crèche privée est identique à celle versée dans les structures publiques. Bien entendu, ce montant est défini en fonction des critères tels que :

  • La taille de la famille ;
  • Les charges à supporter ;
  • Le niveau de revenu ;
  • Le temps de garde de l’enfant par semaine.

Le dispositif conjointement supporté par les parties présente des avantages énormes aussi bien pour l’entreprise que pour le salarié.

Quels avantages à inscrire un nouveau-né dans une crèche privée ?

Les responsables d’entreprises bénéficient de plusieurs retombées après avoir inscrit le fils ou la fille de leurs employés. Sur le plan fiscal, vous recevez à hauteur de 50 % de réduction sur le crédit d’impôt famille. Vous bénéficiez par ailleurs d’une réduction pouvant atteindre 25 % sur l’impôt des sociétés.

Les avantages en faveur des entreprises concernent également l’opérationnalisation quotidienne des tâches. En effet, grâce au soutien à la parentalité, vous réduisez le risque et le taux d’absentéisme dans vos services. Cette démarche met pleinement en confiance votre salarié, ce qui optimise sa productivité au sein de l’entreprise.

En ce qui concerne les parents, l’enregistrement de leur enfant au sein d’une crèche interentreprises rétablit l’équilibre famille-travail. Cette démarche réduit considérablement les absences et annule les projets de démission. Le bien-être familial est ainsi maintenu pour le grand bonheur de toutes les parties associées au projet.