Comment tailler une orchidée défleurie ?

Comment tailler une orchidée défleurie ?

Vous avez acheté une orchidée qui a fleuri pendant quelque temps et qui est maintenant défleurie ? C’est le moment absolu pour vous, de la tailler pour favoriser sa floraison. Cette opération n’a rien de difficile. Elle fera refleurir votre plante. Cependant, il faut procéder différemment selon que votre orchidée a fleuri pour la première fois ou qu’il s’agit d’une effloraison. Dans cet article, vous pouvez lire les techniques pour tailler et s’occuper d’une orchidée défleurie.

Orchidée défleurie : où tailler ?

Encore appelé phalaenopsis, orchidée est une jolie plante fleurissante d’intérieur. Quelques bons gestes à son égard permettent de la maintenir fleurie pendant une bonne durée. Outre un arrosage précis et un nourrissage régulier. Lorsqu’elle passe son temps de floraison, il est catégorique que vous la rajeunissez suivant des méthodes précises.

Lire également : L'imagination est tout dans The Wonder Park Movie ! #WonderPark

Pour savoir effectivement où tailler à une orchidée défleurie, vous devrez être attentif et observateur. Pour cela, observez le bourgeon, et si le bourgeon de pointe est bien luisant et vert, ne la taillez pas. En effet, on apprend à faire la différence entre les cicatrices de fleurs fanées et les fameux nœuds verts. Néanmoins, si les ramifications de hampe défleurissent, cela nécessite d’être taillée. On doit en résumer que les bourgeons en sont luisants.

En conclusion, ils nécessitent d’être taillés. Pour le faire, la tige sera sectionnée au-dessus du nœud moins vert, le plus haut. Il ne faut pas couper trop bas, pour éviter de l’abîmer. Vous pouvez donc laisser 2 cm de tige au-dessus du nœud vert.  En revanche, une hampe complètement jaunie doit être : taillée au plus bas.

A voir aussi : Où faire son faire-part ?

Comment faire refleurir une orchidée ?

La plupart des personnes pensent qu’on peut user de plusieurs méthodes pour fleurir une orchidée. Mais en réalité, il n’existe que deux. Ainsi, deux options s’offrent à vous quand la dernière fleur de votre plante tombe. Premièrement, vous pouvez essayer de forcer une mini-floraison sur la même tige florale. À cet effet, vous devrez la tailler juste au-dessus du 2e ou 3e nœud à partir de sa base. Ou, vous pouvez opter de tailler toute la tige à sa base, ce qui assurera : une floraison plus tardive mais très abondante.

Habituellement, les orchidées fleurissent une fois par an. Elles prennent très souvent en compte leur date de floraison et se la répètent à chaque année. Par ailleurs, si vous l’avez acheté en fleurs, attendez-vous à une floraison printanière. La floraison survient quand la plante est prête et suivant votre capacité à s’occuper d’elle. Aucun traitement spécial n’est nécessaire pour forcer sa floraison.

Quels bons gestes à poser pour entretenir une orchidée taillée

Après que vous avez taillé votre plante pour la faire fleurir, il ne vous restera qu’à savoir comment s’en occuper. L’entretien de cette plante s’avère très catégorique. Car elle permet non seulement à la plante de mieux respirer mais aussi de se développer parfaitement. Une multitude de gestes tiennent cours pour protéger une orchidée taillée après être défleurie. Ainsi, la mise en pratique de ces gestes constitue pour la plante, règles de protection.

Savoir arroser une orchidée taillée

S’agissant de l’arrosage de l’orchidée, la meilleure façon de l’arroser consiste à la faire tremper dans l’eau. Généralement ces plantes sont : vendues dans un pot de culture. Ces pots sont souvent transparents et munis de trous de drainage. Ainsi, Toutes les semaines, vous pouvez sortir la plante du cache-pot, et les tremper une bonne minute. Vous devrez vous assurer d’imbiber toute la motte. Puis, faites bien égoutter la plante et replacer le pot dans son cache-pot. En répétant ce geste à chaque fin de semaine, vous verrez les résultats.

Comment rempoter une orchidée défleurie et taillée  ?

Après quelques années, le terreau de votre orchidée commence à se dégénérer. Vous verrez qu’il devient mou, pourri et moins riche. Si tel est le cas, vous devrez la rempoter mais en hiver. Pour ce fait, il vous faut un terreau spécial pour orchidées. Ainsi, le terreau ne doit contenir de véritable terre mais plutôt des morceaux d’écorce et de la sphaigne. L’étape suivante de rempotage sera d’ajouter un peu de substrat humide dans le fond du pot. Une fois cela, centrez la plante dans le pot en répartissant bien les racines. Ajoutez du terreau à travers les racines en tassant pour que la plante soit solidement assise.