Les effets secondaires du patch nicotine : ce qu’il faut savoir

Les effets secondaires du patch nicotine : ce qu’il faut savoir

La dépendance à la cigarette est étroitement liée aux effets psychoactifs de la nicotine. Si certains arrivent à arrêter de fumer sans trop de difficultés, nombreux sont ceux qui ont du mal ou n’y arrivent tout simplement pas. Pour leur cas, l’utilisation de patch de nicotine se présente à eux comme une option pour se débarrasser de cette dépendance. Mais il faut savoir que cette option n’est pas sans inconvénients. Dans cet article, on vous expose les effets secondaires de l’utilisation des patchs nicotiniques.

Un patch de nicotine, qu’est-ce que c’est ?

Tout comme les cigarettes électroniques proposées sur de nombreuses plateformes spécialisées, comme https://www.blu.com/fr-FR/cigarettes-electroniques, l’utilisation de patch de nicotine compte parmi les stratagèmes préconisés dans le cadre d’un sevrage tabagique. Également connu sous l’appellation de timbre transdermique, il s’agit d’un dispositif médical qui est à appliquer sur la peau pour diffuser progressivement de la nicotine dans l’organisme. Contrairement aux cigarettes classiques, qui contiennent du goudron, de l’ammoniac, de l’arsenic, du plomb ou du mercure, les patchs ne contiennent qu’un certain dose de nicotine.

A lire en complément : Le CBD comme solution naturelle pour soulager les douleurs du quotidien

L’objectif avec l’usage d’un patch de nicotine est de diffuser dans le corps uniquement la quantité nécessaire de nicotine afin de répondre aux besoins de la personne. Ce qui nécessite alors de connaître le niveau de consommation et la dépendance physique en nicotine. Pour cet égard, faire le test de Fagerström peut vous aider à définir votre dépendance physique en nicotine.

Lire également : Comment les familles se préparent aux changements dans la santé et la longévité

Les effets secondaires de l’utilisation des patchs de nicotine

Comme la majorité des médicaments, le patch nicotinique est un dispositif qui peut provoquer des effets secondaires sur le plan physique. Parmi les effets secondaires les plus courants, on cite l’irritation cutanée et la réaction allergique qui peuvent inclure des rougeurs et des démangeaisons situées sur la zone où le patch est appliqué.

En cas de dosage inadapté, notamment en surdose, des nausées, des vertiges, une bouche pâteuse et des maux de tête peuvent se manifester. D’autre part, il est aussi possible que des problèmes gastriques se manifestent, comme des nausées ou des vomissements. Sur certaines personnes, il a été également constaté que ce dispositif nicotinique peut déstabiliser le rythme cardiaque et la pression artérielle. Dans la mesure où vous avez des problèmes de cœur, il est recommandé de consulter un médecin avant l’application d’un patch de nicotine.

D’autres effets indésirables liés à l’usage de patch nicotine

Outre les effets indésirables du patch de nicotine sur le plan physique, il faut aussi comprendre que l’usage de ce type de dispositif peut impacter le plan psychologique. En effet, en raison du contexte de sevrage et de la sensation liée au besoin de fumer, la personne peut présenter un état dépressif, d’énervement, d’irritabilité et de fatigue. Parfois même, elle peut avoir du mal à se concentrer et à trouver le sommeil

En fait, ces situations surviennent notamment dans la mesure où le dosage nécessaire à la personne n’est pas respecté. Généralement, ces effets sont temporaires, mais en cas de persistance, il est préférable de se rapprocher d’un professionnel en santé spécialisé pour bénéficier d’un accompagnement plus approprié.