Comment devenir un bon trader ?

Comment devenir un bon trader ?

Le métier de trader peut sembler encore flou pour certaines personnes alors que c’est l’un des emplois les plus intéressants car il est bien rémunéré. Il suffit juste de comprendre son fonctionnement. En effet, selon les sondages, près de 80% des traders n’ont pas pu réaliser de bons résultats et perdent de l’argent au lieu d’en gagner faute de connaissances. Ils ne savent pas comment faire pour tirer profit de leurs investissements ni quand couper les pertes lorsqu’un marché est défavorable. Nous vous donnons ci-après quelques conseils pour trader dans de bonnes conditions et sortir vainqueur.

Qu’est-ce que le trading ?

Le trading est une activité encore très peu connue. Or, ces derniers temps, elle a connu une très grande évolution. Ce qui attire en cette activité, c’est qu’elle peut vous procurer beaucoup d’opportunités si vous savez comment vous y prendre. En trading donc, soit vous gagnez de l’argent soit vous en perdez. C’est un peu risqué mais il suffit de suivre quelques tactiques pour gagner. Vous pourrez même en faire votre principale source de revenus une fois que vous savez comment procéder.

Lire également : Mozambique files case against Credit Suisse

Le métier de trader consiste à vendre des contrats financiers pour le compte d’un ou de ses clients ou pour son propre compte. En anglais, « to trade » signifie latéralement « négocier ». La stratégie pour réussir donc réside sur votre capacité de négociation. Si vous savez convaincre plus facilement, alors ce métier est fait pour vous. Mais le trader peut aussi se spécialiser dans l’achat et la vente de biens immobiliers, d’obligations, de produits divers, d’actions et de devises (forex).

Si vous souhaitez donc devenir trader, il vous faudra d’abord vous former en marketing pour améliorer votre capacité de négocier et de vendre. Si vous avez besoin de constituer un bon CV pour postuler à une offre d’emploi de trader, consultez des exemples dans des sites de création de CV en ligne.

A lire également : Boeing 737 : Singapour interdit l'entrée et la sortie des avions 737 Max

Les 2 catégories de trader

Comme vous pouvez voir dans le premier paragraphe, il existe donc 2 types de trader : le trader qui travaille pour son compte et celui qui travaille pour le compte d’un ou de ses clients. La différence entre les 2, c’est que le second trader, celui qui travaille dans une institution financière, a l’obligation d’obéir à des ordres d’achat et de vente d’instruments financiers pour les comptes des clients de son employeur. Mais cela leur permet de ne pas prendre beaucoup de risques sur le marché.

Le trader qui travaille pour son propre compte, ou « prop trading », quant à lui, est plus risqué et a été presque interdit car il avait causé d’importantes pertes à des institutions financières. Il travaille sur une plateforme de trading en ligne pour son propre compte et prend toutes les conséquences de son investigation. Toutefois, les traders ont cherché les moyens d’optimiser leurs compétences et d’en tirer profit des marchés qu’ils travaillent pour leur propre compte ou pour autrui.

Accorder plus de temps pour apprendre les bases du trading

Si vous voulez devenir un bon trader, il vous faudra apprendre les bases. C’est assez logique. Mais vous ne devez pas vous presser. Il faut du temps pour tout assimiler. Et surtout, il faut que vous soyez suffisamment curieux en vous ressourçant sur les ouvrages spécialisés pour cela. Le temps que vous accordiez à la formation vous cultivera de la passion pour ce métier à part entière. Ne vous laissez pas guider par votre simple envie de devenir riche car sans motivation, vous n’allez rien gagner.

En ligne, vous pouvez aussi ouvrir un compte de démonstration pour vous exercer dans ce métier et de développer des sensations de vrai trader en ligne.

Etablir un plan de trading

Un autre conseil pour réussir votre trading est d’établir au préalable un plan de trading qui vous conviendrait. Ce plan vous permettra de savoir quelle décision vous devez prendre dans chacune des circonstances qui se présentent à vous, et donc de fixer les objectifs pour les réaliser. Vous allez de ce fait mieux comprendre ce que vous faites et ce que vous souhaitez.

Pour ne pas que votre plan de trading ne soit pas raté, fixez-vous une discipline et une rigueur personnelle. A vous de voir maintenant quel type de trading vous va : le trading sur séance, le trading d’oscillation, le forex ou le trading long terme, ou le trading algorithmique.

Mettre en place une bonne gestion du risque

Un bon trader doit comprendre les règles du money management, c’est-à-dire l’art de gérer son capital tout en évitant les risques.

Parmi les principes du système de money management, en tant que bon trader, vous devez mettre au point :

  • La diversification : ne mettez pas tout votre capital dans une seule transaction pour ne pas prendre plus de 2% de risque sur votre compte. Eh oui, les sondages ont rapporté qu’avec la diversification du capital constitué, le risque de perte d’argent a été réduit ;
  • La taille de votre position : adaptez la quantité de vos positions à la taille de votre propre portefeuille. Ne faites pas comme les autres traders qui prennent des positions d’un montant fixe. Prenez uniquement comme référence la volatilité du marché où vous « jouez » et de votre capital ;
  • La limitation de vos pertes en capital : en protégeant chaque position dans votre portefeuille ;
  • Et le ratio risque/rendement : normalement le gain que vous visez doit être supérieur au risque que vous prenez, quelle que soit la position que vous prendrez.